Casiers d'imprimeur

Publié le par Emmanuelle

Le club est un lieu d'amité et d'entraide où il ne se passe pas une séance sans idées qui fusent, nouveaux projets,... Ainsi, comme pour les bobines et les jeannettes brodées, nous avons eu l'idée de reconvertir les bons vieux tiroirs d'imprimeur chinés sur les foires-à-tout. 

Y mettre des abécédaires brodés : tout à fait normal pour ce type d'objet. Mais les p'tites cases sont nombreuses et notre alphabet n'est pas extensible à l'infini. Alors comment compléter les contenants restants? 

Et bien, vous le saurez en regardant ce qui suit...
Qu'en pensez-vous?

rouged6.JPG

casierea.JPG

casierfr.JPG

casierfr2.JPG

Lors de l'expo, un monsieur est venu me dire gentiment qu'il avait travaillé dans une imprimerie. Les casiers ne lui convenaient pas du tout, mais alors pas du tout! Ils ne respectaient pas les règles de la typographie! D'un petit air taquin, il m'a dit qu'il allait rechercher un modèle. Il a donc fait parvenir via sa nièce? un exemple de ce qu'aurait dû être les casiers exposés. 

casseParisienne.jpg



N'empêche que pour rien au monde nous ne changerons ce travail si personnel, mais il ne faut pas le dire...

Publié dans EXPO POINT DE CROIX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie l drapeau 17/09/2010 14:48



Après vérification (pas question d'aller d'erreur en erreur) en français, le tiroir s'appelle une casse. D'où les «bas de casse». En anglais, j'ignore comment on le dit.


«Le singe travaillait sur plomb. Le singe, c'était le compositeur capable de transformer un texte manuscrit en
un parfait assemblage de caractères d'imprimerie. La bête savante puisait les chiffres et les lettres plombés à même sa «casse», un grand tiroir divisé en «cassetins». L'œil rivé sur le
manuscrit, le prolétaire lettré agitait les bras pour puiser et aligner les signes préfabriqués dans le composteur, chaque ligne rejoignant les précédentes dans la galée, jusqu'à l'obtention d'un
lourd assemblage métallique prêt à opérer le miracle de l'impression.» 



Du plomb dans la tête


Montréal d'idées et d'impression: remonter dans le temps au Petit Musée
Le Devoir, 2010

(J'aurais aimé diminuer la taille de certains caractères de mon commentaire mais il semble que nous n'ayons pas
cette possibilité. Désolé!



sylvie l drapeau 13/09/2010 18:08



Au sujet du tiroir d'imprimerie, le monsieur avait raison. Aussi, les lettres minuscules se trouvant dans les cases du bas, on les appelle, encore aujourd'hui les «bas de cases» (casse en
anglais). J'ai longremps eu un de ces tiroir d'imprimerie et je trouve votre travail très bien malgré cette erreur.



alfred 11/11/2009 17:25



Bonjour,
je voulais juste vous faire part que j'ai quelques casse d'imprimerie à vendre.
si cela peut intéressé quelqu'un, suivez ce lien merci.
http://annonces.ebay.fr/viewad/Casse-imprimerie/5001436283



Yeyette 18/08/2008 15:53

Ben moi je trouve qu'ils sont bien mieux comme ils ont été faits que comme ils auraient du l'être... C'est telement joli que j'ai eu envie de faire le mien et je l'ai reçu ce matin... me reste à me mettre au travail !!Pourriez vous me dire comment vous montez vos broderies pour les mettre dans les cases ?     

Médidoi 16/08/2008 22:37

En visite chez Frezzia, je suis arrivée sur ton blog ... félicitations pour la déco